Chasseur voiturier et bagagiste : définition, rémunération et comment trouver ?

0
2197
Dans les hôtels, les clients peuvent compter sur un personnel de qualité dont le rôle est de rendre leur séjour plus agréable. Parmi ce personnel de qualité se trouvent des professionnels qui sont presque toujours à proximité des clients. Ce personnel est composé du bagagiste, du voiturier et du chasseur, mais aussi du liftier et du portier. Techniquement, tous ces postes sont souvent placés sous l’appellation générique de « groom ». Dans les hôtels de haut standing, ces postes sont occupés par différentes personnes, tandis que dans des établissements un peu plus modestes, une seule personne est souvent appelée à assurer plusieurs de ces différentes fonctions. Bagagiste et chasseur voiturier : quels sont leurs rôles et leurs missions ? À combien est évaluée leur rémunération ? Quelles sont les qualités qu’il faut avoir afin de bien exercer ces professions ? Comment trouver ce type d’emploi ? C’est dans l’optique de mieux comprendre ces corps de métier, que cet article a été rédigé.

Touristiques, Placard, Groom, Hôtel, Service De ChambreLes prérogatives du métier de bagagiste

En fonction du caractère prestigieux de l’hôtel dans lequel il travaille, les responsabilités du bagagiste peuvent varier. Comme son nom l’indique, le bagagiste a pour principale mission de s’occuper des bagages des clients arrivant à l’hôtel. C’est dans cette optique que plusieurs tâches lui incombent : ouvrir les portières des voitures (afin que le client sorte) ; faire sortir les bagages des voitures ; porter ses bagages tout en guidant le client vers sa chambre. Certains hôtels n’hésitent pas à confier plus de responsabilités aux bagagistes. Dans ce cas, ils peuvent être appelés à rendre des services aux clients.

Les qualités d’un bon bagagiste

Le bagagiste passe plusieurs heures dans l’hôtel tout en restant debout. En plus, il doit transporter les bagages lourds des clients. Il va sans dire qu’une bonne condition physique est nécessaire pour occuper ce poste. Puis, la disponibilité est une autre des qualités. Le bagagiste travaille les week-ends, mais également les jours fériés (si le planning l’affirme). Cette disponibilité est importante dans la mesure où le bagagiste peut être appelé à exercer à l’extérieur du pays (par exemple : dans un hôtel du même groupe). Ensuite, l’abnégation et la politesse sont de rigueur. Le client est roi et s’il précise comment il faut que le bagage soit porté, le bagagiste doit s’exécuter sans poser de question.

Combien gagne un bagagiste ?

Lorsqu’il débute dans le métier, sa rémunération mensuelle se situe autour des 1600 euros. Selon le prestige de l’établissement, il peut gagner annuellement entre 15 000 et 20 000 euros. Cette rémunération ne prend pas en compte les pourboires donnés par les clients, tout au long des journées. Au final, grâce à son salaire et à ses pourboires, un bagagiste arrive aisément à joindre les deux bouts.

Quelle formation suivre pour devenir bagagiste ?

À la base, devenir bagagiste ne nécessite de suivre aucune formation particulière. Mais la donne a quelque peu changé ces dernières années. En effet, de plus en plus d’hôtels luxueux se mettent à confier ce poste à des individus ayant un des diplômes suivants : le BTS en hôtellerie, le CAP en services hôteliers, le BAC sciences et technologie de la restauration et de l’hôtellerie, la MC en accueil et réception, ou encore le Brevet Professionnel de gouvernant(e).

Par contre, les hôtels modestes n’hésitent pas à employer des personnes qui n’ont pas forcément l’expérience ou l’un des profils cités un peu plus haut.

Stationnement, Valet, Hôtel, Parc, Voiture, Auto

Comment trouver un emploi de bagagiste ?

Pendant les hautes saisons touristiques, la profession de bagagiste attire beaucoup de candidats. Par ailleurs, cela se révèle être une aubaine pour les établissements hôteliers de moyen standing qui peuvent ainsi engager des intérimaires (qui viennent pour gagner un peu d’argent en été ou en hiver, mais aussi pour apprendre les subtilités des langues étrangères). Pour ces établissements, le revers de la médaille est qu’il leur faut constamment engager et former des vagues de candidats.

Par contre, les hôtels les plus huppés se cantonnent à engager ce qu’il y a de meilleurs comme profits sur le marché de l’emploi. Cela leur permet d’avoir un personnel beaucoup plus stable. Par ailleurs, comme ce sont des individus diplômés, très souvent la formation est juste à parfaire.

Pour tous ceux qui aimeraient trouver un emploi de bagagiste, à temps plein ou pour une période d’intérim, ils doivent s’en remettre à l’efficacité des moteurs de recherche. Des annonces sont régulièrement faîtes dans ce sens par les hôtels.

Ce qu’il faut savoir sur la profession de chasseur voiturier

Avant de comprendre ce que c’est qu’un chasseur voiturier, nous allons nous intéresser aux définitions du voiturier et du chasseur.

On appelle voiturier le professionnel qui est chargé de la mission du transport. Il officie principalement au sein des établissements hôteliers. Mais force est de remarquer que certains restaurants de renom emploient également des voituriers. Dans le cadre de sa mission, le voiturier est appelé à effectuer diverses tâches telles que : la réception des clients devant l’hôtel, la réception des clefs des véhicules appartenant aux clients, le stationnement des véhicules dans le parking de l’hôtel, la gestion du parking et de son entretien, le contrôle permanent du parking afin que l’ordre y règne, conduire les voitures des clients devant l’hôtel quand cela est nécessaire (par exemple : lorsque ceux-ci sortent de l’hôtel momentanément ou lorsqu’ils s’en vont, une fois leur séjour achevé), trouver un taxi pour un client à un instant T donné.

Le chasseur, quant à lui, est chargé exclusivement de plusieurs missions telles que : s’occuper du courrier des clients, expédie des choses (à la demande des clients), s’occuper des courses des clients (courses qui ont été effectuées à l’extérieur de l’hôtel), aller acheter des tickets de théâtre, etc.

Le chasseur voiturier est donc un professionnel qui est chargé à la fois des prérogatives du chasseur et de celles du voiturier. Qu’il travaille pour un hôtel ou pour un grand restaurant, le chasseur voiturier bénéficie d’un CDI. Ce contrat lui offrira de nombreux avantages sur le plan social.

Dans les établissements plus modestes, le chasseur voiturier se voit confier des responsabilités supplémentaires. Il n’est pas rare de le voir, dans ce cas, effectuer les fonctions de bagagiste et/ou de portier.

Les compétences dont doit disposer un bon chasseur voiturier

Pour être un bon chasseur voiturier, disposer de certaines qualités est impératif. Ces qualités vous permettront d’être à l’aise dans cette profession.

Étant donné qu’il est le premier membre du personnel que le client rencontre avant de rentrer dans l’hôtel, il est impératif que le chasseur voiturier ait un look soigné. De ce fait, élégance et propreté sont les maîtres mots concernant sa tenue de travail. Puis, il se doit d’être poli et aimable. Il doit mettre les clients en confiance par le biais d’un sourire qu’il se doit d’afficher constamment. Sur le plan de la communication, il doit être capable d’échanger avec les clients et de leur donner les bonnes informations. D’ailleurs, la connaissance de la langue anglaise est impérative en raison du nombre important de clients venant des pays étrangers. Dans certains hôtels, il peut être amené à parler d’autres langues autres que l’anglais.

Ensuite, le chasseur voiturier doit pouvoir être en mesure de savoir conduire différents modèles de voiture. Et ce, peu importe que l’automobile soit un modèle à essence, à moteur électrique ou une gamme hybride.

Par ailleurs, pour bien faire son travail, le chasseur voiturier se doit d’être disponible pour ses clients. En effet, il peut être amené à travailler tard le soir ainsi que les week-ends et les jours fériés. D’ailleurs, ses horaires ne sont pas fixes et il doit, de ce fait, répondre présent lorsqu’un client a besoin de lui. Il peut aussi, avoir à gérer des imprévus (par exemple : conduire un client et son enfant malade dans une clinique). Cette disponibilité n’est pas qu’adressée aux clients. Le chasseur voiturier doit aussi prendre le temps qu’il faut pour veiller à l’entretien des voitures stationnées dans le parking.

La prudence et le professionnalisme sont également de rigueur chez le chasseur voiturier. En effet, bon nombre de voitures qu’il doit conduire au parking (ou faire sortir de l’hôtel), sont des modèles de luxe. Il doit donc veiller à ce qu’il n’y ait pas d’incidents qui participeraient à la détérioration de la voiture. Le cas échéant, les réparations seraient imputées à l’hôtel et cela pourrait aussi affecter l’image de marque de l’établissement.

À combien s’élève la rémunération du chasseur voiturier ?

Lorsqu’il commence sa carrière, il touche mensuellement un salaire minimum de 1600 euros. À cela s’ajoutent les pourboires qu’il perçoit des clients. En plus, ces pourboires sont plutôt fréquents et permettent d’augmenter le niveau de sa rémunération. Ces pouboires diffèrent d’un client à l’autre.

Comment devient-on chasseur voiturier ?

Actuellement, il n’y a pas de cursus particulier à suivre afin de devenir chasseur voiturier. L’expérience acquise au cours des années reste la formation principale. Mais aujourd’hui, selon l’établissement qui l’emploie, certains diplômes peuvent s’avérer nécessaires. C’est le cas par exemple :

  • du Bac Techno hôtellerie ;
  • du BTS en restauration et hôtellerie ;
  • du CAP en services hôteliers ;
  • du BEP en métiers de la restauration ;
  • ou encore de la MC en accueil et réception.

Il n’est pas rare de voir, au fil des années, le voiturier évoluer vers un poste de réceptionniste ou de manager. Il peut lui être également demandé de parler plusieurs langues afin de pouvoir communiquer avec les ressortissants de pays étrangers.

Concrètement, le premier critère qui est pris en compte lorsqu’un chasseur voiturier est sur le point d’être engagé, c’est le fait d’avoir en sa possession un « permis de conduire B ». Et ce, depuis au moins une période de 2 voire 3 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici