Emploi station de Ski : rémunération et astuces pour trouver ce job !

0
1986

Passionnés de l’altitude, mordus de la glisse ou encore randonneurs, ce sont les vacances et la montagne enneigée vous appelle. Pour l’écrivain Boris Vian, « En haut des cimes on se rend compte que la neige, le ciel et l’or ont la même valeur ». En hiver, de nombreux touristes se lancent donc à la quête de ce joyau des cimes, mais ils ne sont pas les seuls. Certains étudiants cherchent également des emplois saisonniers pendant cette période. Ils n’en manquent justement pas dans les stations de ski en saison.

Comment doivent-ils s’y prendre pour en trouver ? Nous allons vous donner quelques astuces à ce propos, dans cet article. Vérifier la qualité de votre connexion, ce serait bien fâcheux de vous perdre au moment où nous nous apprêtons à rentrer dans le vif du sujet.

France, Ski, Station, Montagnes, Loisirs, Le TourismeTravailler sur son curriculum « vital » et sa lettre de motivation

Un job dans une station de ski est comme un emploi classique, il est juste saisonnier. Il faut donc y mettre la forme, au moment de postuler à une offre intéressante. Nous vous conseillons de mettre à jour, avant de commencer les recherches, votre curriculum vitae. Il serait dommage de rater une opportunité parce que vous n’avez pas eu le temps nécessaire pour faire votre CV. Une fois qu’il est prêt, il ne vous restera que la lettre de motivation à rédiger au moment opportun.

Parlons justement de cette fameuse lettre de motivation. Elle doit d’abord être dépourvue de toutes fautes de grammaire et d’orthographe. Vous devez ensuite, mettre en lumière les compétences, dans votre parcours, qui vous donnent des aptitudes au poste visé. Mettez également l’accent sur vos connaissances en commerce international ou la maîtrise de plusieurs langues, si elles sont avérées. Évitez les formules toutes faites comme « le ski est ma passion », « j’adore la neige c’est pour cette raison que… ».

Certains employeurs pensent que ces formules sont de la poudre aux yeux. Ils ont par ailleurs tendance à croire que les employés trop passionnés bâclent le travail. Enfin, personnalisez au mieux ces deux documents en fonction du métier pour lequel vous voulez postuler.

Choisir le bon moment pour chercher

Votre recherche de job en hiver doit débuter tôt. Les offres commencent à apparaitre déjà en septembre voire octobre sur les sites internet. Les stations ouvrent leur porte entre décembre et mars. Certaines grandes villes organisent même des salons pour les emplois saisonniers, après l’été. N’hésitez pas à y participer, vous aurez alors une longueur d’avance sur vos potentiels concurrents.

Chercher au bon endroit

Vous pouvez, comme pour tout autre emploi, consulter le Pôle emploi, les sites internet ou les journaux pour les petites annonces. Mais pour mettre plus de chance de votre côté, pensez à prendre contact avec les offices de tourisme des stations ou les mairies.

Les plus intrépides pourront même s’y rendre CV à la main. Certains sites ou forums sont par ailleurs spécialisés dans l’emploi saisonnier. Leurs offres répondront davantage à votre besoin.

Bien choisir sa montagne

Des stations de ski, ce n’est pas ce qui manque en France. Mais sachez que celles situées dans les Alpes sont de gros pourvoyeurs d’emploi. Vous pouvez également vous tourner vers les Pyrénées, le Massif central, les Vosges, ou encore le Jura. Le domaine skiable n’est en effet pas réduit aux Alpes. Les stations de moyennes montagnes offrent toutefois moins d’opportunités et ferment malheureusement plus tôt en saison.

Gondole, Station De Ski, ChariotBien trouver « ski à son pied »

Avant de vous lancer à tout va à la recherche de la perle rare, il faut avoir une idée du domaine ainsi que du poste que vous voulez. Un job qui ne répond pas à vos attentes risque de vous ennuyer bien assez tôt. Vous courez même le risque de ne pas passer la semaine d’essai.

En saison, l’affluence est plus grande dans les stations qu’en ville. Les employeurs ont par conséquent les nerfs à vif. Ils n’auront pas forcément le temps de former les nouveaux venus. Ils attendront pourtant au même moment, un minimum de rendement dès le départ. Il est donc préférable d’opter pour ce que vous aimez ou savez faire, quand vous postulez pour un job dans une station de ski en hiver. Cela vous facilitera une insertion rapide et aisée.

Connaitre les emplois disponibles dans une station de ski

Les corps de métier proposés dans les stations de ski sont divers et variés. Vous ne pourrez bien évidemment pas postuler à tout. Pour être moniteur de ski par exemple, il faut une formation et un diplôme. La profession est réglementée. Il en est de même pour les guides et les pisteurs-secouristes. Être polyglotte, est généralement un atout pour tous les postes. Les touristes viennent de différents pays et parlent une multitude de langues.

Quatre grands domaines offrent de nombreuses opportunités d’emploi dans les stations de ski en hiver.

L’animation

Il y a beaucoup de centres de loisirs en montagne. Ils divertissent les touristes pendant leur séjour. L’éventail de choix de jobs est assez grand dans l’animation. Il peut aller de la garde d’enfants à la direction d’un centre de loisirs.

Vente et commerce

Des boulangeries, des poissonneries, des supermarchés, des pâtisseries, des magasins de vêtements et bien d’autres sont des boutiques et commerces que vous verrez ouverts en montagne en hiver. Ils permettent aux touristes d’acheter du matériel de ski, des souvenirs de vacances, de la nourriture et bien d’autres nécessaires pendant leur séjour. Ces commerces ont par conséquent besoin de nombreux bras valides pour leur service pendant les vacances d’hiver. Ainsi, l’on remarque que les offres d’emploi relatives à la vente et au commerce sont nombreuses. Profitez-en alors !

La restauration et l’hôtellerie

Le domaine de la restauration et de l’hôtellerie brasse beaucoup de mains-d’œuvre dans une station de ski, surtout en saison. Le secteur se charge de l’hébergement et de la restauration des touristes. Il y a entre autres, les cuisiniers, les serveurs, les femmes de ménage, les préposés à la plonge, les voituriers, les barmen… De nombreuses opportunités pour toute personne à la recherche d’emploi dans une station de ski. Mettez alors toutes les chances de votre côté afin de décrocher le job dont vous avez besoin.

Remontées mécaniques et services liés

Généralement, les sociétés chargées de l’entretien des pistes et de leur sécurité sont les mêmes qui offrent les services de remontée mécanique. Elles ont une préférence pour les travailleurs locaux qui ont de l’expérience. Il s’agit :

Ces métiers sont en majorité techniques. Il faudra justifier d’une qualification en comptabilité, en mécanique, en électronique ou encore en pneumatique pour espérer décrocher un emploi dans ces domaines.

Penser à son logement

Il est très malaisé de trouver un logement en montagne pendant la saison. Il faut privilégier les stations de ski qui prennent en charge le logement de leur personnel. Ne pas avoir à payer un loyer peut vous faire faire de grosses économies. Notez toutefois que les employeurs apprécient particulièrement les candidats qui ont déjà réfléchi et trouvé une solution à leur logement sur place. Ils gardent, bien volontiers, en haut de la pile le CV de ces derniers. Anticiper sur le logement suppose que vous avez déjà réfléchi pour déterminer si vous serez en collocation, dans la maison de vacances d’un parent, d’un ami ou pourquoi pas de votre famille. Il convient de remarquer que la recherche d’une logement est un point important qu’il ne faut pas négliger.

Travailler en station de ski pour quelle rémunération ?

Le contrat saisonnier est le type contrat signé pour les jobs en station de ski. Il a une durée minimale d’un mois et 9 mois au maximum. Le salaire varie d’un métier à un autre, mais le tarif horaire reste le SMIC, entre 9,88 et 7,61 euros nets. Si vous êtes un salarié de moins de 17 ans, il faudra vous contenter de 80 % du SMIC.

Ce montant passe à 90 % du SMIC quand il s’agit de jeunes ayant entre 17 et 18 ans. Légalement, un adulte ne peut pas gagner moins que le SMIC. Les heures supplémentaires sont plafonnées à 40 heures par semaines. Les 8 premières ont une valeur supplémentaire de 25 % et celles qui suivent de 50 %. Vous pouvez toutefois les convertir en temps de repos en compensation.

Il y a de nombreuses heures supplémentaires effectuées par les employés dans le domaine saisonnier. Ignorant leurs droits, les salariés ne les réclament que rarement. Mais certains éléments comme l’ancienneté ou les primes peuvent s’ajouter à ces montants.

Le conducteur de remontée mécanique débutant perçoit par exemple le SMIC soit 1 445,38 euros bruts, depuis le 1er janvier 2014. Il peut recevoir en supplément plusieurs primes en nature ou non. Le pisteur-secouriste gagne également le SMIC s’il est débutant, mais la rémunération des confirmés peut grimper jusqu’à 2 300 euros. Ainsi, vous pourrez facilement gagner votre vie grâce à cette rémunération.

Maintenant, partez en vacances… ou presque !

De nombreux étudiants cherchent, en saison, de petits jobs dans des stations de ski. Si vous vous retrouvez à lire cet article, c’est que vous faites surement partie, comme eux, de ces personnes qui veulent travailler dans une station de ski sans savoir comment s’y prendre. À la lecture des conseils dans cet article, vous êtes dorénavant aguerris pour décrocher votre premier emploi en montagne.

Nous allons pourtant vous demander en supplément de bien lire votre contrat de travail avant sa signature. Une fois qu’il est signé, il ne vous restera plus qu’à partir en vacances, ou presque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici