Maîtriser le tir à l’arc : top 4 des erreurs à éviter

0
38
Dans toutes les disciplines sportives, les erreurs sont fréquentes. L’univers du tir à l’arc n’échappe justement pas à ce principe. Néanmoins, l’essentiel pour s’en sortir est de pouvoir apprendre des erreurs déjà commises et les surpasser. Ceci étant, si vous faites vos premiers pas dans la discipline, il est possible de corriger vos erreurs en vous fiant à ce que disent les athlètes les plus confirmés. 

Focaliser son attention sur la visée


En règle générale, les athlètes ressentent un total confort avec un arc à poulies, mais la plus grande erreur que la majorité commet, c’est de se concentrer sur la visée. À ce sujet, Seb Peineau signale qu’en adoptant une telle attitude, le jeu peut s’avérer très difficile. En effet, vous devez penser à ouvrir raisonnablement le bras en faisant un effort sur le dos. L’idée, c’est de prendre toute votre aise pour mieux ajuster votre tir.
L’objectif est d’être certain que vous ne vous reposez pas à pleine allonge très longtemps.

Miser sur le matériel pour de bons résultats

Certains archers investissent énormément dans le matériel pensant qu’il garantit systématiquement de meilleures performances. De grands noms de la discipline sont tout à fait contre cette fausse perception. Pour ces chevaliers de l’arc, il est plutôt indispensable de compter sur les entraînements, car la pratique est le secret idéal pour enregistrer de meilleures statistiques. C’est d’ailleurs dans cette logique que Seppie Cilliers précise que l’investissement dans le matériel n’est nécessaire que lorsque vous vous entraînez de sorte que les tirs soient forts et réguliers.

Avoir les pensées négatives 

Lorsque les pensées parasites submergent la tête, alors que vous devez appuyer sur le décocheur, il est fort probable de tirer mal. Comme l’a signalé Nathalie Avdeeva, on ne ressent pas l’effort lorsque tout s’agite autour de soi. Pour ce faire, vous devez trouver le bon moyen pour vous concentrer au moment du tir. En cas de problèmes de concentration, n’hésitez pas à recourir à votre médecin.

Forcer le tir


Parfois, vous pouvez être tenté de forcer le tir (ce qui arrive d’ailleurs aux grands athlètes). C’est également une attitude peu recommandée. Le fait est que vous pouvez devenir nerveux en voulant forcer et rater finalement votre cible. Au risque d’en arriver là, exécutez votre tir le plus naturellement possible. Certes, il serait peut-être difficile de vous départir de cette habitude, mais seul un entraînement rigoureux peut vous aider. Pour finir, il est important de prévoir un budget raisonnable pour votre équipement arc à poulie. C’est également un paramètre à ne pas négliger quoi qu’il en soit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici