Comment les Japonais boivent leur thé ?

0
91

Le thé au Japon est une boisson très populaire et consommée par une majorité de la population. Le thé est tellement apprécié qu’il est également fortement utilisé dans la cuisine japonaise.

Quels sont les thés appréciés par les Japonais ?

Le thé est bien une référence au japon et est consommé chaud comme froid. Il n’est ainsi pas rare de trouver des distributeurs automatiques permettant d’acheter uniquement du thé glacé. Plus surprenant pour les occidentaux, le thé est également souvent proposé gratuitement et à volonté dans les restaurants. Il s’agit un peu de l’équivalent du pain en France.

Le thé le plus cultivé et le plus consommé se trouve être le thé vert Sencha. C’est celui-ci que vous avez la possibilité de retrouver un peu partout, notamment dans les distributeurs mais aussi sous la forme de poudre.

Le second thé qui mérite d’être cité ici est le thé vert Matcha. Il est de plus en plus connu en France mais on est très loin de son utilisation japonaise. Ce thé est utilisé pour la cérémonie du thé.

Le thé vert Hojicha est également un thé très apprécié malgré sa forte différence avec les deux premiers cités. Il est bien plus sombre et fort que les deux précédents. Il est souvent servi dans les restaurants spécialisés dans les sushis.

Comment se passe la cérémonie du thé ?

Chaque pays dispose de sa propre manière de servir le thé. Cependant, bien souvent ces pratiques sont placées au rang d’art comme c’est par exemple le cas au Maroc, en Chine ou au Japon.

Dans ce dernier pays, la cérémonie du thé s’effectue traditionnellement avec le thé matcha, un thé vert préalablement réduit en poudre. Cette poudre est ensuite mélangée avec de l’eau chaude et préparée avec l’aide d’un petit fouet en bambou à l’intérieur d’un bol.

Les différentes étapes de la cérémonie sont les suivantes : 

  • la purification : le maître de cérémonie accueil ses invités et nettoie les accessoires.
  • la préparation : mélange de matcha et d’eau que l’on fouette ensuite pour avoir une texture onctueuse. L’eau peut être chauffée avec n’importe quel appareil : une théière électrique, ou une bouilloire par exemple.
  • la dégustation : le maître présente le bol à son invité qui doit saluer son hôte avant de déguster le breuvage.
  • les remerciements : le maître remercie son invité.

Comment est utilisé le thé en cuisine ?

Nous commençons tout juste à utiliser le thé en France pour des recettes assez classiques mais clairement pas dépourvues d’intérêt culinaire. Cependant, au Japon, l’utilisation des feuilles de thé est bien plus fréquente et les recettes se trouvent être assez nombreuses et diversifiées.

Il est ainsi possible de trouver : 

  • des glaces pilées au thé. Le Kakigori est un dessert servi avec une glace au thé vert et des haricots rouges sucrés.
  • des mochis au thé vert. Une recette qui a beaucoup de succès propose un mochi au thé vert avec un cœur de fraise : l’ichigo daifuku.
  • des pâtes au thé. Oui oui, vous avez bien entendu, il est possible de consommer des pâtes de sarrasin au goût de thé vert.
  • du riz arrosé de thé vert. Ce plat se nomme le chazuke et est un plat très populaire dans lequel on recouvre du riz japonais avec divers ingrédients que l’on finit d’asperger par du thé vert chaud.

Si nous n’avons pas réussi à vous mettre en appétit avec tout cela..