Trouvez les bons parmi les meilleurs

L’hôtellerie de luxe se développe à Versailles

La Cour de marbre du Château de Versailles

 

L’idée lancée en 2010 par Jean-Jacques Aillagon, l’ancien président de l'établissement public du château de Versailles aura finalement porté ses fruits puisque le pôle hôtelier Lov Hotel Collection, appartenant à l’homme d’affaires Stéphane Courbit, et le groupe du célèbre chef Alain Ducasse ont remporté l’appel d’offre pour la réalisation de ce projet hôtelier haut de gamme.

 

Le projet est prévu pour arriver à terme en 2018,  en effet une rénovation totale des bâtiments du Grand contrôle situé à côté du Château de Versailles est nécessaire. Ces derniers accueilleront un hôtel de plus de 2800 m2 dont la décoration sera directement inspirée du XVIIIe siècle, il comportera une vingtaine de chambres, un restaurant gastronomique labellisé Ducasse et aura une vu imprenable sur l’orangerie.

 

Le montant des investissements nécessaires à la rénovation des bâtiments et aux travaux liés à l’exploitation hôtelière est d’environ 14 millions d’euros. Une addition élevée pour les acquéreurs qui devront ajouter à cela une redevance d’exploitation basée sur le chiffre d’affaire de l’hôtel. Mais le secteur de l’hôtellerie de luxe est en pleine expansion, ainsi ce projet est le reflet de la tendance hôtelière actuelle, en effet on remarque depuis 2010 une augmentation spectaculaire du nombre d’hôtel 5***** qui passe de 100 en 2010 à plus de 300 en 2015.  Celle-ci s’accompagne d’une évolution du comportement des clients qui souhaitent désormais un accueil « comme à la maison » avec des prestations personnalisées axées sur les besoins individuels, et une attention particulière aux détails.

 

Ce rehaussement de la qualité du parc hôtelier français va aussi se traduire par un besoin de recrutement en personnel qualifié en hôtellerie de luxe. En effet les Hôtels 4 et 5***** ont un effectif de 1 à 1,5 employés par chambre ou suite (hors restauration) alors qu’un établissement de rang inférieur compte 1 employé pour 4 à 12 chambres. Cette progression du nombre d’établissement de luxe est renforcée par l’entrée des grandes marques de luxe et de haute couture dans le domaine de l’hôtellerie haut de gamme. Le groupe LVMH, en créant sa marque “Cheval Blanc” en 2006, a donné la mesure avec l’ouverture de ses établissements d’ultra-luxe à Courchevel, Saint-Barthélemy, Saint-Tropez, aux Maldives, et bientôt à Paris sur le prestigieux site de La Samaritaine.  L’hôtellerie de luxe a de beaux jours devant elle.

 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusJ'ai compris