Trouvez les bons parmi les meilleurs

Personne n’aime vraiment les entretiens d’embauche

Personne n’aime vraiment les entretiens d’embauche

 

On a beau être saisonnier et donc passer plus d’entretiens d’embauche que la moyenne,  les entretiens sont stressants, surtout quand on ne les prépare pas assez, et il est facile de les rater en essayant de  répondre à la hâte pour terminer plus vite.

 

Le challenge commence déjà en attendant son tour en dehors du bureau, difficile de rester parfaitement calme. Vos paumes sont en sueur, et vous les frottez sur votre pantalon tandis que personne ne vous regarde. Qu’il fasse chaud ou froid à l’extérieur, vous avez toujours trop chaud, et ne tardez pas à sentir un filet de sueur qui vous coule dans le dos, des auréoles viennent s’imprimer sur votre chemise.

 

Une fois que la porte s’ouvre, juste le temps de frotter les mains encore une fois sur le pantalon avant de coller votre paume moite dans celle, sèche, du recruteur. La chaise « de torture » vous attend, votre, ou vos, interlocuteur (s) prennent place de l’autre côté de la table, et votre rythme cardiaque s’emballe, c’est parti !

 

Après quelques banales questions d’échauffement, vous êtes sur la sellette, les questions sont plus pointues, la pression augmente. Sans vous en rendre compte, vous démarrez sur les chapeaux de roues et commencez à vous embrouiller dans vos explications sans vraiment répondre aux questions. Vous comprenez que vous n’êtes pas clair, et tentez de rattraper le coup en reprenant depuis le début, hésitant et babillant. Vous ne faites que creuser plus profond  le trou dans lequel vous vous enfoncez.

 

Après ce qui semble être une éternité, l’entretien d'embauche se termine. Vous essuyez encore une fois vos mains et marmonnez un semblant de merci pour le rendez-vous. On vous promet de vous recontacter bientôt, mais quand vous passez la porte, vous entendez clairement votre CV tomber dans la poubelle.

 

Ce scénario ne doit JAMAIS vous arriver!

 

 

Pour éviter cette situation, voici quelques astuces :

 

  • Arrivez à l’heure ! Vous n’aurez qu’une occasion de faire une première bonne impression. Repérez bien votre trajet, les transports en commun ou le parking si vous venez en voiture, surtout si vous arrivez alors que la saison a déjà commencé, ou pendant des vacances scolaires.

 

  • Habillez-vous correctement, on ne pourra jamais vous reprocher d'avoir fait un effort vestimentaire pour un entretien d'embauche. Mais choisissez des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise. Le code vestimentaire saisonnier peut être plus « cool » mais ayez des vêtements impeccables.

 

  • Restez humble devant vos réussites professionnels. Etre sûr de soi c’est bien, en faire trop vous fera paraitre arrogant. Préférez dire que vous « avez été là au bon moment », plutôt de dire que « sans vous c’était foutu ».

 

  • Faites des réponses courtes. Une des pires erreurs commise par les candidats saisonniers lors des entretiens d'embauche est de vouloir parler trop, et trop vite. Si vite en fait, qu’ils ne réfléchissent pas et n’écoutent pas ce qu’ils sont en train de dire. Encore pire, ils n’écoutent même plus le recruteur et enchainent encore plus rapidement.

 

  • N’anticipez pas les questions de votre recruteur, il risque de vous laisser monologuer en se désintéressant de ce que vous dites. Et préparez-vous aux questions pièges « classiques ».

 

  • Ne relisez pas votre CV, votre recruteur l’a probablement sous les yeux.

 

  • Renseignez-vous sur l’entreprise et l’environnement de travail. C’est vrai pour tout entretien d’embauche, mais encore plus pour un job saisonnier : vous ferez la différence en montrant que vous avez des informations sur le poste, la société ou l’établissement, ses concurrents, la station de ski ou balnéaire, la région et ses attraits touristiques… N’oubliez pas que vous serez souvent l’ambassadeur de l’établissement, de la station ou de la région auprès du client.

 

  • Posez des questions : mais les bonnes ! évitez de commencer avec le salaire, les congés, les RTT, l’emplacement de la machine à café, ou le forfait de ski gratuit. Posez d’abord des questions sur le poste et l’environnement de travail, la clientèle et ses spécificités, les autres sociétés du groupe.      

 

  • Concluez en remerciant votre interlocuteur, en reformulant votre intérêt pour le poste, et en demandant quelle est la prochaine étape dans le processus d’embauche. Si on vous dit « on vous recontacte » demandez précisément quand, et rappelez à la date convenue. Si vous vous êtes déplacé de loin et que vous êtes là pour quelques jours, précisez vos disponibilités pour un autre entretien éventuel.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusJ'ai compris